lundi 18 septembre 2017

Kendji Girac — Les yeux de la mama (PAROLES)


Quand j’ai froid elle se fait lumière
Comme un soleil dans l’existence
Quand j’ai mal elle se fait prière
Elle me dit tout dans un silence
Quand je souffre, elle souffre avec moi
Quand je ris, elle rit aux éclats
Mes chansons sont souvent pour elle
Elle sera toujours ma merveille
Quand je n’suis pas à la hauteur
Elle m’élève plus haut que le ciel
Elle est la splendeur des splendeurs
Elle est la sève, elle est le miel
C’est son sang qui coule dans mes veines
Et des souvenirs par centaines
Bercent mon cœur de mille étoiles
Elle est ma quête, elle est mon Graal

Oh mon Dieu, laissez-les moi
Les beaux yeux de la Mama
Enlevez-moi même tout le reste
Mais pas la douceur de ses gestes
Elle m’a porté avant le monde
Elle me porte encore chaque seconde
Elle m’emportera avec elle
Je lui serai toujours fidèle

Quand je me blesse elle est douceur
Comme une caresse dans l’existence
Quand j’abandonne elle devient lionne
Et me relève avec patience
Quand j’ai la folie des grandeurs
Elle me ramène sans me faire mal
Elle est dans ce monde infernal
Mon étoile parmi les étoiles

Oh mon Dieu, laissez-les moi
Les beaux yeux de la Mama
Enlevez-moi même tout le reste
Mais pas la douceur de ses gestes
Elle m’a porté avant le monde
Elle me porte encore chaque seconde
Elle m’emportera avec elle
Je lui serai toujours fidèle
[x3]

dimanche 17 septembre 2017

la fête de remise de mon diplôme (wisuda)


Bonjour à tous!

Enfin, hein? Exactement 22 août 2017, j'ai fêté la remise de diplôme à l'université. Et ce qui m'a étonnée, c'est que je suis une des meilleurs étudiants au niveau du département. Au début, je n'y crois même pas. Mais on m'a dit d'y croire.

La veille, j'avais pris mon vêtement et mon invitation. Puis, j'avais suivi le guidage pour obtenir la carrière jusqu'à midi. Après, j'étais allée à Gegerkalong pour manger du kébab. Ensuite, j'ai rencontré mes professeurs pour dire "au revoir" et "adieu" en même temps (car je pourrais les rencontrer prochainement ou encore longtemps après...)

Ensuite, je suis allée à Gymnasium UPI pour m'entraîner avec les diplômés comment se passerait la remise de diplôme. Une femme de ma faculté est venue vers moi et aussi vers quelqu'un à côté de moi (qui s'appelle Rizky), et elle nous a dit de venir à la fête de la faculté, car nous sommes les meilleurs diplômés au niveau de département. Après, je suis allée à Isola Resort pour me reposer (et j'y suis restée seulement une nuit).

Le grand jour est enfin arrivé... j'étais prête environ à 6h30 du matin et je me suis assis ensuite à ma place. Mais d'abord... j'ai fait prendre une photo (voir la photo ci-dessus) par mon amie, Lala. Et la fête a enfin commencé... avec un peu de retard (comme 30 minutes, hahaha mdr!)

Après avoir pris mon diplôme, je suis allée à ma faculté pour rencontrer mes amis comme: Ananda, Dinda, Deva, Aldi, et aussi mon ami depuis l'école primaire de cinquième année, Rizki (mais d'habitude, je l'appelle "Eki"). Ils m'ont donné des fleurs et un peu de cadeaux et aussi les félicitations! Je suis vraiment heureuse! Ensuite, je suis allée à la fête de la faculté et il y a une danse traditionnelle là-bas et après... la faculté a donné une bouquet et un certificat pour les meilleurs diplômés de chaque département. Je suis vraiment touchée, même jusqu'à présent.

Merci beaucoup à ceux qui sont venus à ma fête de remise de diplôme. Cela m'a fait savoir qui sont les amis et qui sont les "vrais" amis. J'espère pouvoir leur retourner en même façon. Aamiin...


Bisous,
@naragrandis

samedi 16 septembre 2017

citation du jour


To love isn't to look at one another, but to look together in the same direction.
— Antoine de Saint-Exupéry, French writer and aviator (1900-1944)

Amir - J'ai cherché (PAROLES)


You-ou-ou-ou-ou
You-ou-ou-ou-ou
 
J’ai cherché un sens à mon existence
J’y ai laissé mon innocence
J’ai fini le cœur sans défense
J’ai cherché
 
L’amour et la reconnaissance
J’ai payé le prix du silence
Je me blesse et recommence
 
Tu m’as
Comme donné l’envie d’être moi
Donné un sens à mes pourquoi
Tu as tué la peur
Qui dormait là, qui dormait là
Dans mes bras
 
You-ou-ou-ou-ou
You’re the one that’s making me strong
I’ll be looking, looking for
You-ou-ou-ou-ou
Like the melody of my song
 
You-ou-ou-ou-ou
You’re the one that’s making me strong
I’ll be looking, looking for
You-ou-ou-ou-ou
Like the melody of my song
 
J’ai cherché un sens,
Un point de repère
Partagé en deux hémisphères
Comme une erreur de l’Univers
J’ai jeté
 
Tellement de bouteilles à la mer
J’ai bu tant de liqueurs amères
Que j’en ai les lèvres de pierre
 
Tu m’as
Comme donné l’envie d’être moi
Donné un sens à mes pourquoi
Tu as tué la peur
Qui dormait là, qui dormait là
Dans mes bras
 
You-ou-ou-ou-ou
You’re the one that’s making me strong
I’ll be looking, looking for
You-ou-ou-ou-ou
Like the melody of my song
 
You-ou-ou-ou-ou
You’re the one that’s making me strong
I’ll be looking, looking for
You-ou-ou-ou-ou
Like the melody of my song
 
Au gré de nos blessures
Et de nos désinvoltures
C’est quand on n’y croit plus du tout
Qu’on trouve un paradis perdu
 
En nous-ou-ou-ou-ou
Oh, you, you, you, you
 
You-ou-ou-ou-ou
You’re the one that’s making me strong
I’ll be looking, looking for
You-ou-ou-ou-ou
Like the melody of my song
(Like the melody of my song)
 
Tu m’as
Comme donné l’envie d’être moi
Donné un sens à mes pourquoi
Tu as tué la peur
Qui dormait là, qui dormait là
Dans mes bras
 
You-ou-ou-ou-ou
You’re the one that’s making me strong
I’ll be looking, looking, looking for
You-ou-ou-ou-ou
Like the melody of my song
 
You-ou-ou-ou-ou

jeudi 14 septembre 2017

citation du jour


I'll die if I lose you, but I'll die if I wait. — Jean Racine, French dramatist (1639-1699)

Tal — Pas toi (PAROLES)


Graver l'écorce
Jusqu'à saigner
Clouer des portes
S'emprisonner
Vivre des songes
À trop veiller
Prier des ombres
Et tant marcher
J'ai beau me dire
Qu'il faut du temps
J'ai beau écrire
Si noir sur blanc
Quoi que je fasse
Où que je sois
Rien ne t'efface
Je pense à toi
Passent les jours
Vides sillons
Dans la maison
Mais sans amour
Passe ma chance
Tournent les vents
Reste l'absence
Obstinément
J'ai beau me dire
Que c'est comme ça
Que sans vieillir
On n'oublie pas
Quoi que je fasse
Où que je sois
Rien ne t'efface
Je pense à toi
Quoi que j'apprenne
Je ne sais pas
Pourquoi je saigne
Et pas toi
Y'a pas de haine
Y'a pas de rois
Ni dieu ni chaînes
Qu'on ne combat
Mais que faut-il?
Quelle puissance?
Quelle arme brise
L'indifférence?
Oh, c'est pas juste
C'est mal écrit
Comme un injure
Plus qu'un mépris
Quoi que je fasse
Où que je sois
Rien ne t'efface
Je pense à toi
Quoi que j'apprenne
Je ne sais pas
Pourquoi je saigne
Et pas toi
Et pas toi
Pas toi.

mercredi 13 septembre 2017

citation du jour


One word from you will always be able to decide my life.
— Alfred de Musset, French poet (1810-1857)

Céline Dion — Pour que tu m'aimes encore (PAROLES)


J'ai compris tous les mots, j'ai bien compris, merci
Raisonnable et nouveau, c'est ainsi par ici
Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané
Que le temps d'avant, c'était le temps d'avant
Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent
Il faut que tu saches
J'irai chercher ton cœur si tu l'emportes ailleurs
Même si dans tes danses d'autres dansent tes heures
J'irai chercher ton âme dans les froids, dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m'aimes encore
Fallait pas commencer, m'attirer, me toucher
Fallait pas tant donner, moi, je sais pas jouer
On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi
Je ne suis pas les autres
Avant que l'on s'attache, avant que l'on se gâche
Je veux que tu saches
J'irai chercher ton cœur si tu l'emportes ailleurs
Même si dans tes danses d'autres dansent tes heures
J'irai chercher ton âme dans les froids, dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m'aimes encore
Je trouverai des langages pour chanter tes louanges
Je ferai nos bagages pour d'infinies vendanges
Les formules magiques des marabouts d'Afrique
Je les dirai sans remords pour que tu m'aimes encore
Je m'inventerai reine pour que tu me retiennes
Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne
Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Plus brillante, plus belle pour une autre étincelle
Je me changerai en or pour que tu m'aimes encore

mardi 12 septembre 2017

Corneille — Comme un fils (PAROLES)


Donne-moi tout même quand il ne reste plus rien
Rends-moi sôul de toi quand rien n'est bien
Fais demain quand le présent est chien
Et j'en ferai autant
 
Lis mes peines avant que je ne les dise
Oublie mes hontes sans que je précise
Cache-le-moi si un jour tu me méprises
Car j'en ferai autant
 
Et je sais
Que c'est un peu trop
Que je demande plus qu'il ne faut
Mais je te donne plus que des mots
 
Comme un fils
Fais-moi croire quand tout finit
Et comme un fils
Fais-moi voir quand tout est nuit
Et comme un fils
Je t'aimerai qu'importe le prix
Comme un fils
Je te devrai toujours la vie
Si tu m'aimes comme un fils
 
Dis-le-moi si tout autour de moi
M'est hostile et quand je ne le vois pas
Tiens ma main quand tous me pointent du doigt
Et j'en ferai autant
 
Et si je prends pour acquis mes chances
Fais-moi peur que plus jamais j'y pense
Prends ma tête quand elle fait plus de sens
Et j'en ferai autant
 
Et je sais
Que c'est un peu trop
Que je demande plus que je vaux
Mais je promets plus que des mots
 
Comme un fils
Fais-moi croire quand tout fini
Et comme un fils
Fais-moi voir quand tout est nuit
Et comme un fils
Je t'aimerai qu'importe le prix
Comme un fils
Je te devrai toujours la vie
Si tu m'aimes comme un fils
 
Et si leurs yeux se croisent, dis que c'est toi
On s'en voudrait à vie si on se manquait
Et si tu es passée, reviens-moi
Car je ne passerai pas toute ma vie à t'écrire
Et à t'imaginer
 
Comme un fils
Fais-moi croire quand tout fini
Et comme un fils
Fais-moi voir quand tout est nuit
Comme un fils
Je t'aimerai qu'importe le prix
Comme un fils
Je te devrai toujours ma vie
Si tu m'aimes comme un fils
Si tu m'aimes comme un fils...

lundi 11 septembre 2017

Emmanuel Moire — Je fais de toi mon essentiel (PAROLES)


Je sais ton amour
Je sais l'eau versée sur mon corps
Sentir son cour jour après jour
J'ai remonté les tourments pour m'approcher encore
J'ai ton désir ancré sur le mien
J'ai ton désir ancré à mes chevilles
Viens, rien ne nous retient à rien
Tout ne tient qu'à nous
Je fais de toi mon essentiel
Tu me fais naître parmi les hommes
Je fais de toi mon essentiel
Celle que j'aimerais plus que personne
Si tu veux qu'on s'apprenne
Si tu veux qu'on s'apprenne
Tu sais mon amour
Tu sais les mots sous mes silences
Ceux qu'ils avouent, couvrent et découvrent
J'ai à t'offrir des croyances
Pour conjurer l'absence
J'ai l'avenir gravé dans ta main
J'ai l'avenir tracé comme tu l'écris
Tiens, rien ne nous emmènes plus loin
Qu'un geste qui revient
Je fais de toi mon essentiel
Tu me fais naître parmi les hommes
Je fais de toi mon essentiel
Celle que j'aimerais plus que personne
Je fais de nous mon essentiel
Tu me fais naître parmi les hommes
Je fais de toi mon essentiel
Celle que j'aimerais plus que personne
Si tu veux qu'on s'apprenne (Si tu veux qu'on s'apprenne)
Si tu veux qu'on s'apprenne
Si tu veux qu'on s'apprenne
Je ferai de toi mon essentiel
Mon essentiel
Si tu veux qu'on s'apprenne
Qu'on s'appartienne

dimanche 10 septembre 2017

Ben L'Oncle Soul — Soulman (PAROLES)


J'ai pas le regard de Spike Lee
J'ai pas le génie de De Vinci
J'ai pas les pieds sur terre
La patience de ma banquière
J'ai pas ces choses-là.

J'ai pas la sagesse de Gandhi
L'assurance de Mohamed Ali
J'ai pas l'âme d'un gangster
La bonté de l'Abbé Pierre
Ni le ra de Guevara.

Je ne suis qu'un soul man
Écoute ça baby.
Je suis pas un superman
Loin de là.
Juste moi, mes délires
Je n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça.

J'ai pas l'humour de Charlie Chaplin
J'ai pas la science infuse
Le savoir-faire de Bocuse
Non je n'ai pas ces choses-là.

J'ai pas la chance de Neil Armstrong
J'ai pas la carrure de King Kong
Plusieurs cordes à mon arc
La ferveur de Rosa Parks
Ni le courage de Mandela.

Je ne suis qu'un soul man
Écoute ça baby.
Je suis pas un superman
Loin de là.
Juste moi, mes délires
Je n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça

Je ne suis qu'un soul man
Écoute ça baby.
Je suis pas un superman
Loin de là.
Juste moi, mes délires
Je n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça

Moi j'aurais aimé être comme eux
Être hors du commun.
J'ai bien essayé
J'ai fait de mon mieux,
Mais quoi que je fasse
A la fin

Je ne suis qu'un soul man
Écoute ça baby.
Je suis pas un superman
Loin de là.
Juste moi, mes délires
Je n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça

Je ne suis qu'un soul man.
Écoute ça baby.
Je suis pas un superman
Loin de là.
Juste moi, mes délires
Je n'ai rien d'autre à offrir
Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça.

Non,non,non ,non
Juste moi,
Mes délire.
Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça!

samedi 9 septembre 2017

Vanessa Paradis & M — La Seine (PAROLES)



Elle sort de son lit, tellement sûre d'elle
La Seine, la Seine, la Seine.
Tellement jolie elle m'ensorcelle
La Seine, la Seine, la Seine.

Extralucide, la lune est sur
La Seine, la Seine, la Seine
Tu n'es pas saoul, Paris est sous
La Seine, la Seine, la Seine

Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça, la Seine et moi
Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça, la Seine et moi.

Extra Lucille, quand tu es sur
La Seine, la Seine, la Seine
Extravagante, quand l'ange est sur
La Seine, la Seine, la Seine



Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça, la scène et moi
Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi
On s'aime comme ça, la scène et moi.

Sur le Pont des Arts, mon coeur vacille.
Entre les eaux, l'air est si bon
Cet air si pur, je le respire
Nos reflets perchés sur ce pont.

On s'aime comme ça, la Seine et moi.
On s'aime comme ça, la scène et moi.
On s'aime comme ça, la Seine et moi.
On s'aime comme ça, la scène et moi.

vendredi 8 septembre 2017

Tal — Le sens de la vie (PAROLES)


J'ai voulu dormir et j'ai fermé les yeux
Sans même voir que le ciel était bleu
Je me suis réveillée sous un nouveau soleil
Et depuis ce jour-là rien n'est pareil
Lumières des projecteurs qui réchauffent mon cœur
Tout au fond de moi, je n'ai plus jamais peur
 
(refrain)
J'ai trouvé le sens de la raison qui m'entraîne
À chaque pas sur le devant de la scène
J'ai trouvé le sens de la vie que je mène
Et je l'aime
 
C'est une évidence, j'ai trouvé ma voie
Je prends mon envol mais je n'oublie pas
Les paroles d'une chanson d'enfance
Qui me rappellent d'où je viens, d'où je tiens ma chance
Lumière artificielle qui fait briller mes yeux
Et je sors de l'ombre, je sais ce que je veux
 
(refrain x2)
 
De sens en contre-sens, on se perd toujours
Quand on ne fait pas les choses avec un peu d'amour
C'est peut-être lui qui rend notre ambition fascinante
Il est dans ma voix, c'est pour ça que je chante
 
(refrain x2)
 
Même dans le ciel qui se voile
Il y a toujours une étoile
Qui scintille et nous guide sur le chemin de nos rêves
Et quand on y croit, un nouveau jour se lève
 
(refrain x2)

jeudi 7 septembre 2017

Carla Bruni — Quelqu'un m'a dit (PAROLES)


On me dit que nos vies ne valent pas grand-chose
Elles passent en un instant comme fanent les roses
On me dit que le temps qui glisse est un salaud
Que de nos chagrins il s'en fait des manteaux
Pourtant quelqu'un m'a dit...
Refrain :
Que tu m'aimais encore
C'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore
Serait-ce possible alors ?
On me dit que le destin se moque bien de nous
Qu'il ne nous donne rien et qu'il nous promet tout
Paraît que le bonheur est à portée de main
Alors on tend la main et on se retrouve fou
Pourtant quelqu'un m'a dit...
Refrain
Mais qui est-ce qui m'a dit que toujours tu m'aimais ?
Je ne me souviens plus, c'était tard dans la nuit
J'entends encore la voix, mais je ne vois plus les traits
« Il vous aime, c'est secret. Lui dites pas que je vous l'ai dit. »
Tu vois, quelqu'un m'a dit...
Que tu m'aimais encore, me l'a-t-on vraiment dit...
Que tu m'aimais encore, serait-ce possible alors ?

mercredi 6 septembre 2017

Cœur de Pirate — Comme des enfants (PAROLES)


Alors tu vois, comme tout se mêle
Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête
Ton rire me crie, de te lâcher
Avant de perdre prise et d'abandonner
Car je ne t'en demanderai jamais autant
Déjà que tu me traites, comme un grand enfant
Et nous n'avons plus rien, à risquer
À part nos vies qu'on laisse de côté

Et il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

C'en est assez de ces dédoublements
C'est plus dur à faire, qu'autrement
Car sans rire c'est plus facile de rêver
A ce qu'on ne pourra, jamais plus toucher
Et on se prend la main, comme des enfants
Le bonheur aux lèvres, un peu naïvement
Et on marche ensemble, d'un pas décidé
Alors que nos têtes nous crient de tout arrêter

Il m'aime encore, et toi tu m'aimes un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

Et malgré ça, il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

Encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

Et malgré ça, il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

Et malgré ça il, m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort

Et malgré ça il, m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort
Mais il m'aime encore, et moi je t'aime un peu plus fort