dimanche 13 août 2017

Wild Thoughts X Maria Maria - Rihanna, Bryson Tiller & Santana (William ...





Maria Maria
You remind me of a west side story
Growing up in Spanish Harlem
She living the life just like a movie star
Oh Maria Maria
She fell in love with East LA
To the sounds of the guitar, yeah yeah
Played by Carlos Santana

I don't know if you could take it
Know you wanna see me nakey, nakey, naked
I wanna be your baby, baby, baby
Spinning and it's wet just like it came from Maytag
White girl wasted on that brown liquor
When I get like this I can't be around you
I'm too lit to dim down a notch
'Cause I could name some thangs that I'm gon' do

Wild, wild, wild(you give me)
Wild, wild, wild thoughts
Wild, wild, wild
When I miss you, all I get is wild thoughts
Wild, wild, wild
When I'm with you, all I get is wild thoughts

eyh
whuouu-ah
yeah baby
Ooh

Ayy, I heard that pussy for the taking
I heard it got these other brothas goin' crazy
Yeah I treat you like a lady, lady
Fuck you 'til you're burned out, cremation
Make it cream, yeah, Wu-Tang
Throw that ass back, bouquet
Call me and I can get it juicy
I know you're gone off the D'usse
Careful mama watch what did you say
You talking to me like ya new bae
Girl, talking like you tryna do things
Now that pipe got her running like she Usain, baby
You made me drown in it, touche, baby
I'm carrying that water, Bobby Boucher, baby
You know I'ma slaughter like I'm Jason
Bust it, why you got it on safety?
White girl wasted on brown liquor
I probably shouldn't be around you
'Cause you get wild, wild, wild
You looking like there's nothing that you won't do
Ayy, girl that's when I told you

When I miss you, all I get is wild thoughts
Wild, wild, wild
Your remind me of a west side story
Wild, wild, wild thoughts
Growing up in Spanish Harlem
Wild, wild, wild
She's livin' the life just like a movie star
Wild, wild, wild thoughts

Les négations particulières


samedi 12 août 2017

les jours de la semaine


fait sur mon snapgram (comme snapchat mais sur Instagram)

ce que j'ai senti pendant mon enfance


about to launch my studying account on Instagram

Bonjour à tous!

J'ai vraiment hâte de lancer mon compte Instagram spécialisé pour mes notes pendant mes études de licence, même avant d'apprendre le français à l'université (c'est-à-dire, le français à l'IFI). La note ne sera pas comme l'image ci-dessus, mais je la photographierai comme les autres comptes d'études comme @emmastudiess, @dejolieschoses18, etc.
Tout d'abord, j'ai créé mon propre cahier car j'aimerais avoir ma propre modification. C'est comme le cahier Leuchtturm1917 (car je n'arrive pas à le trouver en Indonésie). J'ai obtenu les lignes comme points de suspendus (je sais pas comment dire dotted notebook) du site officiel d'Emma Studies. J'espère vraiment finir mes cahiers très bientôt!

@naragrandis

vendredi 11 août 2017

citation du jour


To live is not to wait for the thunder to pass, it's to learn to dance under the rain.

mercredi 9 août 2017

jamais comprendre

c'est confusant...
de comprendre
ton histoire d'amour


j'espère encore
que ta copine
te donnera encore ses nouvelles


car je sais bien
que ta relation amoureuse
n'est pas encore finie.


(5 août 2017)

remonte-moi au jour où je t'ai rencontré pour la première fois (2e partie)

[continuation d'un article précédent]

Traduction française:

Assalamu'alaikum (que la paix soit en vous)...

Vous vous souvenez de moi? Pendant l'inscription de nouveaux étudiants, nous nous sommes rencontrés et nous nous sommes aussi présentés un peu. Je m'appelle Nadia Rahmania, mais mes amis m'appellent Nara. Je suis du département de la didactique de Français langue étrangère de l'année 2013, et alhamdulillah (grâce à Allah) j'ai déjà fini mes études (in syaa' Allah/si Dieu le veut, je vais fêter la remise de mon diplôme en août cette année).

Actuellement, j'adore l'art, mais j'aime plutôt utiliser Photoshop (et in syaa' Allah/si Dieu le veut, je vais apprendre Corel Draw, hihi) et Canva (canva.com) au lieu de dessiner. C'est-à-dire, j'aime beaucoup le design graphique. À part cela, j'adore le scrap-booking. Avant (exactement quand j'étais à la 3e année de lycée) j'ai dessiné, mais après que je ne l'ai pas pratiqué pour longtemps, la mort de mon grand-père (il aimait aussi dessiner et peindre) m'arrête de le faire. Vous pouvez voir plusieurs de mes chefs d'œuvre dans l'album "my works" sur mon profil; seulement il y a encore de mes faiblesses là-bas, hehe...

À part l'art, j'adore écrire, traduire et faire le proof-reading de l'article de recherche en anglais et en français (peut-être si vous avez envie de mon aide pour l'article de recherche en anglais, in syaa' Allah je ferais mon mieux). Écrire est une de mes activités que je fais quand je suis fragile, mais encore... c'est selon mon humeur... Parfois j'écris (sur snapgram ou sur mon blog), parfois je ne le fais pas. J'ai aussi écrit un article sur intipjurusan.com en février-mars cette année, j'ai parlé de mon domaine que j'étudie pendant ma vie universitaire (cela est accessible en mettant le code d'article: X159), et mes espoirs c'est de changer la perception des gens qui (pardon) croient les stéréotypes/les clichés de mon domaine.


Voilà, c'est ce que je peux te dire (seulement un peu, hihi). Je suis un peu "stupide:  avec les mots... Au dernier, enchantée de vous faire connaissance...



Peu de temps après, il m'a répondu et ce qui m'étonne... c'est qu'il m'a répondu très vite et on s'est parlés la première fois comme si nous nous connaissions déjà l'un et l'autre. Je me suis rendu compte qu'il n'a plus de copine car ce que je savais au début, il l'a déjà.

Quelques jours après, on s'est fait un appel vidéo, et il m'a parlé de sa copine qui ne lui a plus donné de nouvelles. Je me demandais... sa relation amoureuse est-elle fini? En indonésien, on l'appelle "gantung" (c'est une obscurité dans une relation amoureuse, on ne sait jamais si cette relation dure encore ou c'est fini). Je l'ai compris. Mais il faut que je sois prudente.

Je prends soin de lui à distance, comme: je lui dis toujours d'être toujours en bonne santé, de ne pas être épuisé, de toujours manger, etc. Mais encore, ce n'est pas trop intense, notre relation. On est seulement les amis et désormais, j'essaie de prends soin des autres autant que moi. Je le fais car il est vraiment très occupé. Il a à peu près quatre entreprises, entre autres (j'en connais que trois) : il fait des vêtements indonésiens appelés "batik", d'une école de l'art et de la musique, des œuvres d'arts en utilisant des bois...

Voilà... j'espère vraiment qu'on se rencontrera...

@naragrandis

samedi 5 août 2017

just want you to realize what i've done for you

je prends soin de toi
à distance

j'espère vraiment
que tu te rendras compte
de ce que je fais
pour toi...

(5 août 2017)

vendredi 4 août 2017

remonte-moi au jour où je t'ai rencontré pour la première fois

rencontre (n.f.)

  • Hasard, occasion qui fait trouver fortuitement une personne, une chose.
  • Fait de joindre une personne en allant intentionnellement au-devant d'elle.
  • Entrée en contact de deux corps.

Voilà, les définitions du nom commun (et abstrait !) "rencontre" selon le dictionnaire du GooglePlay, publié par Livio et tiré du Wiktionary. À cette occasion, je voudrais écrire une rencontre entre un étudiant (encore de même université que moi) et moi pour la première fois, et malheureusement, on s'enfuit, sans demander un contact, même les renseignements personnels de chacun.

Je l'ai rencontré il y a 4 ans, à peu près en août, mais je ne me souviens pas de la date exacte... il vient de Sumatra de nord (c'est loin, quoi... où la grande ville est appelée Medan, mais il n'est pas venu de cette ville). C'était, bien sûr, par hasard... car je n'espérais jamais rencontrer un inconnu à l'université. À l'époque, nous étions encore les primo-arrivants à l'UPI, ou: les nouveaux étudiants.

Je me souviens... j'étais vraiment vraiment timide. J'ai baissé ma tête, en lui parlant doucement. Je croyais qu'il a voulu emprunter mon stylo, à l'époque... Puis, on se parlait un peu, se présentait, mais après... on s'est enfuis. Je ne l'ai plus rencontré pendant ma vie universitaire. Même après avoir réussi mon examen de soutenance.

Un jour... 12 juillet exactement, il y a quelqu'un qui m'a acceptée comme ami sur Facebook, alors que j'ai oublié quand je lui ai ajouté. Car ce jour-là, je n'avais pas ajouté quelqu'un... seulement ceux de même université que j'ai ajouté il y a plus d'un an. J'ai vu alors son profil de Facebook, j'ai regardé ses renseignements personnels, ses photos, etc. C'était le sentiment de "déjà vu" pour moi. Juste après, j'ai cherché son compte d'Instagram et j'essaie de demander de suivre (car son Instagram est rendu privé), puis j'ai dormi.

Environ 3h du matin, je vois mes notifications d'Instagram, entre autres: il m'a acceptée de le suivre et, il a commencé à me suivre. Je suis choquée parce que je sais toujours s'il y a quelqu'un que je suis mais il ne me connaît pas, il ne me suivra pas. Après, j'ai encore dormi...

Le surlendemain, juste après avoir regardé le défilé de 14 juillet sur TV5MONDE, j'essaie d'écrire mon message pour lui en utilisant Microsoft Word. J'ai cherché des mots justes, même en utilisant le mot arabe pour "vous" (antum). Cela prenait trop de temps, car je lui ai écrit en parlant que j'aimais aussi l'art comme lui, mais en même temps, je lui ai affirmé que j'aimais rédiger sur mon blog, et aussi que j'essaie d'écrire mon premier livre qui ne sera pas publié. Je lui ai écrit comme ci-dessous:


Assalamu'alaikum...

Antum masih ingat saya? Waktu registrasi mahasiswa baru, kita bertemu dan sempet kenalan juga meskipun sebentar. Saya Nadia Rahmania, tapi teman-teman memanggil saya Nara. Saya dari departemen Pendidikan Bahasa Perancis 2013, dan alhamdulillah sudah menjadi alumni (in syaa' Allah saya wisuda Agustus ini).

Sebenarnya, saya juga art junkie, tetapi saya lebih senang menggunakan Photoshop (dan in syaa' Allah saya akan mempelajari Corel Draw, hihi) dan Canva (canva.com) ketimbang menggambar. Intinya mah saya lebih suka desain grafis. Selain itu, saya juga suka scrap-booking. Sebelumnya (tepatnya ketika saya kelas 3 SMA) saya pernah menggambar, tapi selain udah lama nggak mengasahnya, the death of my grandpa (beliau juga suka menggambar dan melukis) stopped me from doing it. Antum bisa lihat beberapa karya saya di album "my works" lewat profile saya; hanya saja masih ada banyak kekurangan, hehe...

Selain bidang seni, saya juga senang menulis, menerjemahkan serta melakukan proof-reading paper penelitian berbahasa Inggris dan Perancis (barangkali ketika antum atau teman-teman ingin bantuan saya untuk memperbaiki artikel ilmiah dalam bahasa Inggris, in syaa' Allah akan saya bantu). Menulis merupakan salah satu aktivitas yang saya lakukan ketika saya sedang heartbroken (rapuh), but then again... tergantung mood juga sih... Kadang-kadang saya nulis (entah di snapgram atau blog), kadang-kadang juga nggak. Saya juga pernah menulis artikel di intipjurusan.com pada bulan Februari-Maret lalu, mengenai jurusan yang saya ambil ketika kuliah (artikel saya dapat dicari dengan kode artikel: X159), dan harapan saya setelah menulisnya adalah dapat mengubah persepsi orang-orang yang (maaf) skeptis tentang jurusan yang saya ambil.


Voilà, itu saja yang ingin saya sampaikan tentang saya sendiri (sedikit aja, hihi). Saya agak "bego" juga nih dalam berkata-kata... And last but not least, salam kenal, ya...


[À CONTINUER AU PROCHAINE ARTICLE]

mercredi 2 août 2017

citation du jour


La distance ne tue jamais une relation. La proximité ne construit jamais une relation. C'est le soin des sentiments de quelqu'un qui développe la foi et entretient une relation.

a relationship that will never work

Bonsoir à tous :)

Aujourd'hui je veux écrire en parlant d'un mec que j'ai refusé d'être sa copine. Il est dans la même université que moi, mais il étudie l'ingénierie générale (plutôt pour la climatisation).

Je l'ai rencontré numériquement sur Instagram, à peu près pendant le service de communauté qui s'est passé il y a plus d'un an. Je le suis juste sur Instagram, sans qu'il y ait quelque chose de plus. Je me souviens quand il m'a envoyé un message sur Facebook. Au début, je n'y ai pas du tout répondu, car je ne le connais pas. Puis, il m'envoie toujours de messages, j'y lui ai répondu fréquemment... sans savoir qu'il est vraiment amoureux de moi.

Après avoir attendu presque longtemps, il m'a demandé si je voulais être sa copine. J'ai pris une semaine pour y répondre. Avant, il m'a toujours demandé son argent que j'ai emprunté pour imprimer mon mémoire de maîtrise. À l'époque, je manquais vraiment de l'argent et je me sens vraiment qu'il me le demande en me forçant. Alors, je suis un peu fâchée, et lui transférer de l'argent par ma carte de débit.

Après une semaine, je lui ai dit que je ne voulais pas être sa copine. Je ne suis pas du tout prête pour l'amour. Même avec quelqu'un très démuni. Je ne sais pas pourquoi, mais... depuis qu'il m'a toujours demandé son argent, je considère (en lui disant aussi cela) que l'argent me fera du bonheur et aussi devenu la source de mon bonheur. On reste amis, mais... je n'aime plus lui donner mes nouvelles.

Quelques jours avant mon examen de soutenance, il a été dérobé pendant la prière de vendredi. On l'a volé son téléphone portable, son ordinateur portable, sa portefeuille et ses affaires à vendre. J'ai espéré vraiment qu'il me donne une accessoire avec l'écriture de mon nom complet avec mon titre académique. En étant en colère, je lui ai dit que ce serait moi qui l'achèterais. Il ne m'a plus répondu. Bon... le bonheur dépend de soi-même, hein?

Ce qui m'a étonnée, c'est quand il a mis à jour son statut de Facebook en indonésien, et en changeant une parole de chanson par Anji intitulée "Dia" (Elle, car le chanteur raconte plutôt une femme qu'il aime). Il a écrit: "oh tuhan, ku cinta dia, ku sayang dia, rindu dia, dianya enggak." De ce fait, je sais vraiment que c'était moi! Puis, quelques semaines après, il a écrit qu'il voudrait finir sa licence et travailler en parlant entre parenthèse: cette femme n'est pas heureuse sans beaucoup d'argent. Cela fait référence sur moi! Alors, je lui ai répondu en écrivant sur snapgram que je ne veux pas quelqu'un qui m'invite au temps difficile. Ce que je voulais dire, en gras: quelle sorte de femme qui veut être invitée au temps difficile? (memangnya ada cewek yang mau diajak susah?) PAS DU TOUT!

Voilà, ce que je peux écrire... une dernière phrase pour lui: cette relation amoureuse n'emportera jamais du bien. Our relationship will never work. Je suis désolée... je suis idéaliste en toutes circonstances.

Bisous,
@naragrandis

mardi 1 août 2017

les mecs dans ma vie (en amour et en amitié)

DEUXIÈME PARTIE:

J'ai écrit en parlant des mecs comme si je racontais ma vie amoureuse... haha, mais tant pis. Il y en a qui sont mes amis (comme je l'ai dit avant).

La dernière fois que j'ai une relation amoureuse est celle que je déteste vraiment. C'était toujours bien au début, et triste à la fin. Je l'ai rencontré une semaine avant le premier jour à l'université. Puis, il m'a dit officiellement au soir de 2 septembre 2013. Pendant la relation, j'adore être toujours entourée de lui, même de s'embrasser l'un et l'autre au front. Ce que je déteste en lui... c'est qu'il voulait que je sois proche des autres amis; alors que je n'y arrivais pas. Comme j'ai dit aux articles précédents, je ne suis proche de personne, comme ma professeure de la première année de l'université. Puis, je n'aime pas qu'il ne me suit pas aux réseaux sociaux. Il se désabonne quelques fois à moi, puis, je l'ai accepté encore mais... quand il m'a envoyé des messages, je les ai seulement lu, sans y répondre. Car je me sens être proche des autres mecs que lui.

Je connais ensuite quelques mecs après lui, et il y en a quelques-uns à qui je n'écris plus les messages, il y en a encore quelques autres à qui j'écris les messages.

L'année dernière, j'ai rencontré un mec qui apprend le français à l'IFI Bandung, et je le vois me murmurer en se présentant et en me demandant mon contact de LINE Messenger. Puis, on se parle comme si on était en relation, mais encore amical. C'était un peu intense, quoi. Ce qui m'a étonnée, c'était quand il m'a dit que la prochaine fois, il fallait un rendez-vous (en anglais: date) si cela me fait du bien. Bah, ouais... cela faisait du bien.
Le meilleure cadeau de lui était quand je faisais partie d'une comité de La Semaine Française (LSF) de l'année 2016. Il m'a dit qu'il a promis de venir me voir. Seulement me voir. Mais, je n'attendais pas quelque chose de matériel... il m'a donné des nourritures pour mon déjeuner, alors que je ne lui les ai demandées pas.
Notre premier rendez-vous était quand je l'ai aidé pour réussir le DELF B1 et DELF B2. Je lui ai appris des choses et quelques stratégies de réussir. Cependant... il n'a réussi que le DELF B1 et non celui de B2. On a même, des photos ensemble, mais il ne veut pas la mettre en ligne. Parfois, en ne pas le faire, c'est comme si un enfant n'était pas reconnu de ses parents. C'est triste, hein?
Au début de 2017, il est parti en France pour étudier la licence en tourisme. On s'écrit pas souvent récemment, pourtant on se partage encore des nouvelles.

Pour le dernier mec que je connais... peut-être je l'écrirai au prochaine article. Parfois, je n'aime pas écrire trop long.

Bisous,
@naragrandis

les mecs dans ma vie (en amour et en amitié)

Bonjour à tous!

J'espère que vous allez bien et que vous serez toujours en bonne santé :)
J'aimerais écrire une chose que je n'ai jamais raconté: le mec. Oui. Car ce sont des gens par lesquels j'aime bien être entourée.

J'ai commencé à connaître le monde des garçons au début d'être collégienne, à peu près en 2007. Dix ans, hein? Il y avait quelques-uns qui étaient les miens (c'est-à-dire: relation amoureuse), et il y a encore quelques autres qui sont encore amis avec moi. Cette année-là était aussi ma première fois d'avoir une relation amoureuse et on envoie encore, à cette époque, des lettres d'amour. On sait déjà que maintenant, on utilise des réseaux sociaux pour en trouver un.

Je croyais avoir à peu près sept ex copains: quatre pendant le collège, deux pendant le lycée et un pendant mon première année à l'université. J'apprends toujours leur caractère pendant notre relation mais ce que je n'ai jamais compris, c'est qu'il y a toujours un mec qui n'aime pas vraiment montrer notre relation; alors que moi, en tant qu'introverti, j'avais toujours des choses à raconter aux gens (soit mes amies, soit mon/ma meilleur.e ami.e). Je n'arrivais pas à ne pas la raconter, même si je sais... il y a des avantages de ne pas raconter la vie en couple.

Ensuite, je trouve un mec qui a un caractère gênant. C'était en 2009, je crois... il m'a écrit le texto tout le temps, m'a dérangée pendant les études, etc. Alors, à la fin de l'année 2009, c'était moi qui termine notre relation. Son ami m'a dit que c'était un fait très irréfléchi. Je me souviens d'avoir écrit un article sur Facebook en indonésien du langage familier. J'ai gagné de mauvaises notes à cause de lui, à cette époque-là...

J'ai vécu aussi une relation à distance avec quelqu'un qui vit à Aceh, Sumatra de nord. Je l'ai rencontré il y a 6 ans, à Bandung. Il passait, à l'époque, l'entraînement d'olympiade d'astronomie. Avant qu'il soit rentré à Aceh, il m'a donné quelque chose (que j'ai donné aussi à l'école, comme un don). C'était le Saint Coran, spécialisé pour les femmes; car il y a beaucoup de paroles d'Allah sur la femme. Après quelques mois de relations, je me suis rendue compte une chose "étrange": il la termine en raison que ce n'est pas l'amour depuis la première fois que l'on s'est rencontrés. Toutefois, on reste toujours amis, même si on ne s'écrit jamais sur n'importe quelle messagerie.

Après cette relation, j'ai été ensuite en relation avec quelqu'un qui a un an plus jeune que moi. Au début, cela s'est passé bien, mais après... il m'a toujours raconté les hontes dans ma vie. Il m'a vue seulement de mauvaises choses en moi; et non celle de bonne. En plus, il était très très violente physiquement, psychologiquement et mentalement. Il m'a toujours donnée une violence verbale, alors que je ne me sens pas avoir des fautes en lui et que je devais toujours lui demander le pardon. Ah, putain, qu'est-ce que j'ai fait?! Alors, je lui ai rendu extrêmement en colère jusqu'à ce que notre relation ait été finie. Il a juré aussi pour que je meurs tôt. Quelle violence, hein?? Ben... je le considère enfin comme un homme violent envers la femme... j'imagine même s'il aura une femme. Je crois toujours qu'il serait violent physiquement et mentalement envers elle.

Puis, il y a aussi un caractère, où il ne montre pas la clarté de notre relation, même je lui ai toujours écrit sur une messagerie de rendre plus clair ce que nous sommes. Ce que je dis dans ce paragraphe, c'est qu'il y a un mec qui aime me traiter comme princesse (je vois toujours sa tendresse en moi), mais en autre temps, il me traite comme une personne ordinaire, quoi. Ce que je déteste en lui, c'est qu'il veut toujours être écouté que m'écouter (ou même écouter les autres).

[À CONTINUER AU PROCHAINE ARTICLE]