lundi 22 août 2016

VISIT MY TUMBLR BLOG for posts about francophile


"visiter" ou "rendre visite" ?


Bisous,
@naragrandis

source: Francisation on Facebook

A SUPER DUPER LONG POST IN FRENCH ABOUT MY COMMUNITY SERVICE IN SUBANG (WEST JAVA)

Bonjour à tous!

Comment ça va, mes lecteurs? J'espère que vous allez bien. Actuellement, je viens de finir le cours de base qui nous apprend la vie réelle: KULIAH KERJA NYATA (KKN). C'est un cours où l'on fait le service de communauté mais j'ai choisi le thème "Manajemen Berbasis Sekolah" (la gestion de l'école). Le compte rendu qui a été fait par mes amis et moi allait bien et j'espère que notre note ira bien, mieux même.
J'aimerais bien raconter tout mais... il faut du temps pour trouver le mot juste pour que l'histoire soit compréhensible pour tous mes lecteurs.

L'histoire commence par où j'ai choisi le thème et l'endroit pour le service de communauté. Remontant au 12 mai, exactement... je pensais toujours le faire à Bandung, ma ville natale. Toutefois, Dieu ne m'a pas donné l'endroit où j'ai toujours voulu. J'ai même pleuré toute la nuit... Pendant que j'ai pleuré, j'ai trouvé cinq personnes qui allait être mes amis là-bas; quatre filles et un mec. À la fin, je ne l'aurais pas fait à Bandung, mais à Subang, qui est vraiment loin de Bandung. C'était vraiment le jour le plus triste à mon avis.

Quelques jours plus tard, je viens d'apprendre qu'une de mes amis de KKN a été remplacée par une autre. C'est-à-dire qu'elle n'allait pas le faire à Subang. Des gens qui allaient le faire à Bandung sont ceux qui sont très malades (par exemple: le cancer) où trop occupés (par exemple: un membre de groupe de musique, un sportif, etc.). Moi aussi je suis malade mais... je pensais que c'était trop tard de faire une échange d'endroit.

La semaine suivante, l'annonce a été affichée sur le site officiel de KKN. Et voilà l'image...
Chacun de nous sera très différent au niveau de département. Puis, il faut que nous nous rencontrions et chercher notre résidence durant le KKN. Ensuite, il faut faire une rédaction pour le plan d'activité là-bas, puis l'entraînement à l'université et... on y va!

Nous sommes dix personnes. Voilà nos photos:
de droite à gauche: Wida, Saini, Yohana, Fajar, Ardhika, Wildan (qui ferme ses yeux et qui porte le voile bleu long), moi, Yogi, Ghina, Hermawan





Notre première semaine s'est passée par nous connaître l'un et l'autre et par visiter toutes les écoles que nous allions gérer. Pendant la visite, deux de mes amis (Wildan et Hermawan) ont fait apprendre la religion aux enfants scolaires.

Notre deuxième semaine s'est passée par un peu de surprise que les étudiants de l'UPI a diffusé. À l'époque, nous étions lundi, exactement. On croyait qu'un entre nous a été violé. Je savais cette fausse nouvelle pendant le repas avant le jeûne. Je ne pouvais plus manger, et puis... j'ai pleuré. Heureusement, mon chef (Fajar) m'a conseillé de ne pas être stressée, de ne pas pleurer, et aussi d'être en forme (pendant le service de communauté, j'avais beaucoup mal à ma respiration, ou je l'appelle l'asthme). Quelques heures plus tard, j'ai trouvé que je ne jeûnais pas dorénavant... je crois que vous savez tous ce que les femmes se sentent pendant sept jours chaque mois. Mon chef était surpris mais je lui ai clarifié que je ne jeûnais pas vraiment. Comme au poste précédent, c'était mes deuxième règles du mois de Ramadan. Mes jours se sont passés par faire le compte rendu de première étape de KKN, prendre des photos à la maison, pratiquer à me maquiller et nous connaître l'un et l'autre par jouer "dire la vérité ou oser de faire des choses folles" (en anglais: truth or dare), mais on ne choisissait que de dire la vérité car on ne peut pas abasourdir les villageois la nuit. Puis, mercredi 22 juin, nous sommes tous rentrés à Bandung pour passer les vacances de l'Aïd el-Fitr sans que notre professeur sache. Quelques semaines après nos vacances, nous étions à la réunion pour discuter notre activité suivante et nous sommes partis encore pour Subang, 17 juillet 2016.

Notre troisième semaine s'est passée par annoncer la semaine de créativité pour les enfants scolaires (pekan kreativitas siswa) de chaque école que nous avons gérée. Pour les enfants de la première à la troisième année, nous avons organisé un concours de colorier, et pour ceux de quatrième à sixième année, nous avons organisé un concours de faire un artisanat. Pour les professeurs, nous avons organisé une formation (pelatihan guru) de Microsoft Office et, si le temps est assez, Adobe Photoshop. Au fait, nous avons sept écoles à gérer, mais il y a toujours quelques-unes qui sont déjà de très bonnes écoles. Parfois à l'après-midi, Yogi et moi, nous avons donné le cours de langue étrangère aux enfants: l'anglais (mené par Yogi et moi) et le français (par moi seulement). Les enfants les plus enthousiastes sont ceux de SDN Karangtoman parce que leurs maisons sont presque près de la nôtre.

Notre quatrième semaine s'est passée par le concours des élèves scolaires et la formation pour les professeurs. Tout d'abord, en un jour, nous sommes allés à SDN Mulyalaksana (lundi 25 juillet), puis SDN Karangtoman (mardi 26 juillet), SDN Budisari (mercredi 27 juillet), SDN Ciawitali (jeudi 28 juillet), SDN Jatnika (vendredi 29 juillet), SDN Karangtanjung et SDN Budi Bhakti (samedi 30 juillet). Sommes-nous fatigués? Oui, absolument. Mais il faut être fatigué grâce à nos efforts et nos prières. Nous avons passé notre week-end par faire le compte rendu de KKN et aussi fêter le 21e anniversaire de mon amie, Ardhika.

Notre dernière semaine s'est passée seulement trois jours parce que c'était presque la fin de notre service de communauté. Lundi 1er août, nous sommes allés à quatre écoles: SDN Karangtoman, SDN Budisari, SDN Karangtanjung et SDN Budi Bhakti. Puis, j'ai fait du shopping à Indomaret Ampera tandis que mes amis ont mangé des nouilles avec du poulet (en indonésien: mie ayam) et aussi le batagor (la spécialité indonésienne qui est habituellement vendue dans les rues). Mes amis, Wildan et Wida étaient chez nous pour se reposer, tandis que Fajar et Saini, étaient à la réunion pour la présentation de notre compte rendu devant les professeurs et UPTD Pendidikan Kecamatan Cikaum, mardi 2 août. Heureusement, notre présentation s'est passée bien, et au fait, j'ai aussi fait la connaissance avec l'ami de Saini. Il s'appelle Faizal. Il est vraiment grand, mais un peu effrayant (ok, c'est ma première l'impression quand je le vois). Mais après avoir beaucoup parlé avec lui, il est gentil, avoir un bon cœur... ah, je pense continuer à lui parler. Il me rend heureuse quand même...

Notre dernier jour s'est passé par la dernière visite à SDN Jatnika, SDN Mulyalaksana et SDN Ciawitali. Puis, nous avons mangé le déjeuner à SDN Ciawitali et nous sommes rentrés chez nous où les enfants de SDN Karangtoman nous a attendus. Et voilà ma photo pendant en route.

Nous avons même fait une vidéo pendant la route, en riant que je suis en moto avec Ardhika, Ghina et Hermawan (voir la photo ci-dessus). Au fait, je suis couverte au visage de tigre parce que je suis moche dans la photo originale. Des gens nous ont regardés, et des enfants nous ont ri.

Les enfants nous ont attendus et nous leur avons donné toutes les pages de colorier et toutes les pages de cours de langue étrangère. Ils nous ont même demandé de prendre des photos ensemble et aussi de notre signature. Ils pleurent et ils sont tristes que nous allions partir pour Bandung.

Voilà ce que je peux m'exprimer maintenant. Il y a juste beaucoup de choses à écrire ici et au fait, je recommence à écrire mon journal intime, pour pouvoir encore écrire à la main après quelques écritures que j'ai fait en utilisant mon ordinateur.

Bisous,
@naragrandis

dimanche 14 août 2016

Homme de Couleur - Léopold Sédar Senghor

Dear white brother,
When I was born, I was black.
When I grew up, I was black.
When I'm under the sun, I am black.
When I am sick, I am black.
When I will die, I will be black.
While you, white man,
When you were born, you were pink,
When you grew up, you were white,
When you go under the sun, you are red,
When you are cold, you are blue,
When you are afraid, you are green,
When you are sick, you are yellow,
When you will die, you will be grey.
So, between us two, who is the man of color?

mercredi 10 août 2016

citation du jour


I was born without wanting it, I will die without asking for it, at least let me live as I want.


une villageoise

photo prise par Fajar Wahid Kurniawan

Bonjour à tous!

Aujourd'hui je vais écrire juste un peu, parce que ce sont mes photos durant le service de communauté à Subang, et on me les a prises après l'école. Presque tous les jours, on a pris des photos, et parfois j'ai pris aussi des photos de mes amis. Mais je ne les montre pas dans ce blog. Vous pouvez les voir dans ma vidéo qui a été mise en ligne sur YouTube.

photo prise par Ardhika Simanjuntak

photo prise par Saini Kurnia Karima

photo prise par Fithriani Ghina Nurul Huda

photo prise par Wildan Wilyani

photo prise par Wildan Wilyani

photo prise par Wildan Wilyani

Bisous,
@naragrandis

Revue: les livres numériques gratuits de FRENCHPDF.COM


Bonjour à tous!

Désolée si je n'écris pas souvent. Comme j'avais dit avant, j'ai fait le service de communauté au village de Subang pendant presque 3 semaines. Mes amis et moi, nous avons géré sept écoles primaires et faire participer les élèves au concours de colorier et de faire une astuce pour décorer la classe.

À cette occasion, j'aimerais écrire la revue sur le téléchargement des livres numériques gratuits sur le site FRENCHPDF.COM. Là-bas, il y a beaucoup de livres gratuits tels que: Alter Ego (la méthode de français), Cours de langue et de civilisation française, Larousse: Les indispensables, Bescherelle, etc.

Je trouve ce site intéressant, bien qu'il y ait l'écriture FRENCHPDF.COM dans chaque page. Posséder des livres en français gratuitement est aussi efficace, sans besoin d'acheter quelques livres lointains (notamment pour les étrangers comme moi). Peut-être je ne trouverai pas celui que j'ai vraiment envie, mais certains peuvent être achetés par mon père sur le site Amazon de France.

J'arrive parfois à lire quelques-uns sur mon MacBook. Cependant, je n'aime pas avoir mal aux yeux. Donc, il faut parfois imprimer quelques-uns pour la collection à ma bibliothèque personnelle.


Je pense que c'est tout pour aujourd'hui... j'espère qu'écrire les revues sur mon blog permettra aux lecteurs d'utiliser des choses que j'écris sur mon blog.

Bisous,
@naragrandis